Plaisir Voluptueux (6)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Plaisir Voluptueux (6)J’étais assis sur une plage pas super achalandée en raison des vents froids longeant le lieu en quasi permanence. Un endroit magnifique par contre et très calme, exprimant de regarder le firmament dans toute son intégralité. Une amie de ma mère me croisant ainsi que sa fille venant me parler. Anne était une femme ronde, idem pour sa fille un peut moins corpulente mais avec une plus grosse poitrine. Anne portait une jupe d’été noire et un haut de bikini blanc. Sa fille, quand même assez sexy malgré ses rondeurs, en bikini jaune et motif fleuri blanc. Deux femmes de corpulences généreuses de part leurs génétiques, deux femmes très gentilles et d’agréables compagnie. Valérie, sa fille était je pourrais même ajouter une très belle jeune femme dans la fleur de l’âge (25 ans) avec de beaux yeux et cheveux longs bruns (Style Denise Bidot). Portant un tatouage de rose au dessus de l’épaule droite, elle avait un gros cul bombé et de gros seins ronds et fermes. Rompant la conversation, Anne m’invita à venir chez elle une journée pour venir peinturer sa galerie. Me demandant de venir samedi matin vers 9 heures. Arrivant sur les lieux m’accueillant, j’entame alors les travaux les deux femmes présentes le mari et l’autre fille absents. Conversant toutes les deux, Valérie me suggéra si j’étais d’accord de venir avec elle en forêt cueillir des fraises après. Acceptant l’offre le travail ensuite terminé, les deux filles m’invitant à entrer pour boire une boisson quelconque. Elles avaient toutes deux le regards brillants, supposant peut-être une tactique de güvenilir canlı bahis siteleri séduction venant de leurs parts. Valérie allant se changer, me suggéra de peut-être dormir sur les lieux amenant une tente de deux places en cas ou la journée s’éterniserait trop longuement. Deux bouteilles de mousseux et deux bières accompagnant le tout. L’endroit pour cueillir ces fameuses fraises était à une heure de route environ, puis une heure de marche dans un sentier. Valérie avait un look bohème, jupe coloré jaune orange et chandail légé blanc, les lèvres rougies et un sex appeal très très présent. Il faisait très chaud nos deux corps suants (surtout le sien) arrivant à destination. Elle semblait apprécier ma présence collant à plusieurs reprises ses gros seins sur mon torse, sentant aussi particulièrement bon puis-je ajouter. Les petits fruits en abondances, les cueillant tous deux Valérie me montrant son cul penché. Elle avait un décolleté quand même assez plongeant, me rinçant l’oeil dans la totalité de l’exercice pour ensuite arrêter la cueillette vers 18 heures 30 nos 6 petites chaudières toutes remplies. Montant la tente, notre alimentation allait se limiter à quelques fruits du marchés (excepté les fraîchement cueillis) et du jus de pomme avant les boissons alcoolisées. Allumant un feu en soirée, sirotant nos deux bières puis les bouteilles de mousseux tout en conversant. Valérie tentait inévitablement de me séduire, voulant fort probablement me voir dans mon plus simple appareil lors de notre futur entré dans la tente. Je mesurais 5 pieds güvenilir illegal bahis siteleri 6 tout comme elle lui accusant par contre une soixantaine de livres de moins. Âgée de 32 ans, j’avais les cheveux châtains et les yeux pers avec un corps reflétant une bonne forme physique. Je paraissais quand même bien, une odeur de chatte émoustillée faisant acte de présence vers mes parois nasales entre temps. Naturellement que le moment où on s’embrasse arriva, mais j’étais pas super sincère à son égard voulant seulement profiter de la situation pour m’envoyer en l’air. Ses gros seins et son derrière était agréable au touchés, elle embrassait bien, posant du même coup sa main gauche sur ma verge en érection. Elle était pas super longue mais de bonne proportion. Enlevant son linge avec hâte, nous voilà donc dans la tente, la petite rivière et les bruits d’oiseaux et de grenouilles nous accompagnant du même coup dans la nuit. Enlevant sa petite culotte de dentelle de couleur blanche un peu humide. Elle avait une belle grosse chatte rasée de près mouillant déjà abondamment, y déposant ma langue avec ferveur goûtant son puits de jouvence au goût sirupeux et chaud. Me demandant de venir la pénétrer, je m’installe donc dans la position du missionnaire pour venir la fourrer tout d’abord lentement puis avec un de rythme plus soutenu. Sa chatte était large et chaude, les sons de pénétrations faisant des bruits sourds et flasques. Hummmmmmmmmmmm Ouuuuuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Elle voulait maintenant se faire prendre en levrette, nos deux corps suant dans güvenilir bahis şirketleri l’humidité chaude du lieu. Sa vulve était béante et ma queue entrait et sortait comme dans du beurre. Elle agrippait le sol pendant que je la pinais avec force voulant seulement l’entendre gémir sous mes coups de pieux. Ouiiiiiiiiiiiiiiiii Ouiiiiiiiiiiiiiiiiii me demandant de me retirer avant de venir pour y mettre ma queue dans sa bouche. Elle suçait bien, me mettant à éjaculer dans son orifice tout en entendant des bruits de succions avalant le tout. Venant m’embrasser, elle préparait déjà les hostilités pour une deuxième reprise venant me branler la queue de sa main droite tout en me regardant dans les yeux. Déjà prête pour le second acte, sans répit. Elle me chevauchait déjà avec beaucoup d’ardeur, apposant ses deux bras derrières la tête en guise de balancier. Son bassin vibrant, ses vas et viens étaient soutenus et rapides. Lui proposant de venir continuer à l’extérieur la chaleur de la tente devenue insoutenable. Je viens donc la finir ses deux jambes biens écartées dans les airs près du feu, tout en posant mes deux mains aux creux de ses genoux en guise de gouvernail. Valérie se faisait littéralement défoncer sur l’herbe, l’entendant jouir à voix haute, m’arrangeant pour venir ensemencer sa belle grosse vulve cette fois-ci. Mes coups de bites étaient devenues brusques et rapides, suggérant une chatte ruisselante s’attendant à accueillir mon liquide chaud. Allez fourrrre moiiiiiiiiii Ouiiiiiiiiiiiiiii venant en saccade dans son antre pour assouvir mes derniers vas et viens. De retour chez elle au lendemain, Valérie me proposa de rester avec elle un peu plus longtemps, les autres membres de sa famille absent pour les deux prochains jours. Je crois qu’elle voulait me faire goûter à ses tartes aux fraises chaudes, exprimant ainsi le désir de se faire fourrer plus longuement.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir