Premier contact

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Premier contactElle sent un contact très froid sur son mamelon gauche ; elle sursaute. Elle fait un brusque mouvement de recul, pour échapper à cette pression désagréable qui fait ressortir douloureusement son téton, mais elle ne peut faire qu’un ou deux pas en arrière : ses mains sont attachées au-dessus de sa tête, comme menottées. Elle réalise alors que tout est noir, elle ne voit rien. Elle croit sentir un bandeau de tissu sur ses yeux. Pas un rai de lumière ne filtre. Mais que fait-elle ici ? Elle sait qu’elle est complètement nue. Elle tire sur ses poignets, mais rien à faire, elle ne peut pas aller très loin. Il faut que je… Ah ! Elle sent alors de nouveau le contact froid, cette fois sur son autre sein ! Il y a quelqu’un ici ! Elle tente de demander qui est là, d’une vois ferme, mais ce qui sort de sa gorge ressemble plus à un couinement. Pas de réponse. Aucun bruit. « Qui êtes-vous ? » chuchote-t-elle. Toujours rien. Elle a dû se déplacer sans s’en rendre compte finalement, il semble n’y avoir personne d’autre ici. Mais… Slash !!! elle sent quelque chose lui fouetter les fesses, et encore, plus fort cette fois. Elle crie, autant de surprise que de douleur ; toujours aucune réponse. Elle sent plusieurs lanières de cuir souple la fesser et… une main lui empoigne fermement un sein ! Ils sont plusieurs ! Le deuxième inconnu lui malaxe brutalement les seins, et sans prévenir, lui pince fort les tétons. Elle crie… mais quelque chose en elle semble apprécier malgré tout. Elle sent son clitoris diyarbakır escort se gonfler… Celui qui la fouettait lui empoigne alors les cheveux et se plaque contre elle. Elle sent son pénis dur et droit contre ses fesses, insistant. Elle sent aussi son odeur et son souffle : c’est bien un homme. Elle se tortille pour éviter le contact de son sexe, mais il la colle de plus belle en lui tirant les cheveux. Elle laisse échapper un petit cri – « Salope, tu adores ça ! » lance-t-il, dédaigneux. Le deuxième semble détacher les liens de ses mains. On la force à se mettre à genoux, et elle entend un cliquetis : les attaches sont désormais fixées au sol. Elle peut lever les mains à environ un mètre, mais guère plus. Un des hommes lui prend une main, l’autre se saisit de la deuxième, et elle sent ses doigts toucher leurs membres, tous deux bien dressés. Elle tente de ramener ses bras à elle mais est fermement maintenue par les poignets. Elle comprend ce qu’on attend d’elle, et s’exécute : ses doigts se referment sur les deux sexes en érection, et elle effectue des mouvements de va-et-vient. « Plus vite ! » Elle obéit. Elle varie un peu la pression de ses doigts, et continue de les astiquer. Sa façon de faire doit être appréciée, elle sent que les deux hommes se rapprochent d’elle. Elle entend leur souffle court. Un des deux se rapproche davantage… « Suce salope ! » et son membre vient se coller contre ses lèvres. Elle les entrouvre et accueille ce sexe dans sa bouche tiède et humide. Elle joue un escort diyarbakır peu de sa langue contre le gland, et lèche sur toute sa longueur. Elle recouvre ses dents de ses lèvres et le suce vigoureusement, sans lâcher l’autre sexe de sa main. Celui-ci se rapproche aussi… et elle se retrouve avec deux sexes de belle taille dans la bouche ! C’est plus difficile ; elle manque de s’étouffer. Elle essaye d’alterner de façon égale entre les deux, mais ils forcent le passage ensemble. Sa bouche est complètement remplie, elle bave un peu. Elle leur caresse légèrement les testicules avec deux de ses doigts. Un râle de plaisir lui fait comprendre qu’ils apprécient. Elle sent une chaleur l’envahir ; à dire vrai, elle mouille carrément. Son clitoris lui fait presque mal, et elle brûle d’envie de sentir sa chatte se remplir. Un des deux lui empoigne à nouveau les cheveux et force son sexe plus loin dans sa bouche ; distraite par son excitation, elle avait un peu ralenti le mouvement… elle est vite rappelée à l’ordre. Elle sent l’un des membres se raidir un peu plus, se retirer rapidement et lui envoyer du sperme au visage ! La matière molle et visqueuse s’attarde sur ses sourcils, glisse lentement le long de ses joues. Elle ne peut même pas s’essuyer ! L’autre sexe se retire lui aussi. Elle sent qu’on la saisit par les hanches, on la force à relever le bassin, ses liens toujours au sol. Ses fesses pointent vers le plafond, elle se tient bien cambrée. Elle sent à nouveau un membre dur cogner contre diyarbakır escort bayan ses fesses, et subitement, buter contre son anus. Les mains toujours sur les hanches, l’autre essaie de la pénétrer par l’arrière. Il peine à rentrer, elle ne l’a encore jamais fait comme ça… Elle sent alors une main venir caresser son visage, et ensuite un doigt frotter contre son anus, et comprend qu’on lui tartine celui-ci de sperme, pour faciliter el passage. Un doigt commence à faire le chemin, et rentre presque sans effort. Il bouge à l’intérieur d’elle, se retire et rentre à nouveau. Il effectue des mouvements circulaires, comme pour agrandir le passage. Puis il se retire, et elle sent à nouveau le sexe dur venir contre l’entrée, et presser… Il rentre un petit peu, ressort, rentre encore un peu… et Ah ! Brutalement il est rentré en elle ! Il va jusqu’au fond, pousse fort, et reste immobile quelques secondes… puis entame des va-et-vient rapides et brusques. Elle crie, un peu. Ça fait mal, mais en même temps cette présence inhabituelle l’excite. Une main vient lui caresser l’entrejambe… enfin ! Elle se tordait de frustration. Elle écarte les cuisses au maximum, et sent des doigts pénétrer dans sa chatte dilatée. Les doigts et le sexe de l’autre doivent se sentir mutuellement, ils exercent les mêmes mouvements. Son plaisir grimpe, elle se tortille, gémit. Et au moment où elle va jouir, elle sent un poing entier rentrer en elle. Elle crie ! « Putain c’est trop bon ! » Elle sent une chaleur dans son anus et devine qu’il a éjaculé en elle. On détache ses poignets, la fait avancer. Elle a le tournis. Une porte s’ouvre, on la fait passer devant et la porte se referme sur elle. Elle enlève son bandeau : elle est seule, nue et souillée, dans un couloir anonyme.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir