L’apprentissage de Chloé… Partie 2

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

L’apprentissage de Chloé… Partie 2En nous voyant vivre et connaissant notre relation un peu spéciale, beaucoup diraient que Chloé progresse vite dans son rôle de femme soumise. C’est faux. Je l’ai très vite compris. Elle est soumise et c’est aussi simple que ça.Celle qui progresse dans son rôle, c’est moi.Depuis une quinzaine de jours, il m’arrive de rentrer avec l’envie de faire plaisir à ma chérie. Et elle ne se fait pas prier pour me laisser faire. Bâillonnée et mains attachées, elle me laisse faire ce que je veux d’elle. Habillée par mes soins avec ou sans culotte, obéissante à mes textos qui la font se caresser quand et où je le décide, elle me laisse faire.S’occupant de moi quand l’envie m’en prend, me faisant jouir de la bouche ou des doigts tout en jouissant elle-même, elle me laisse faire.Et j’avoue que ça me plait beaucoup. Nous faisons moins souvent l’amour, bousculées par des orgasmes plus nombreux dans nos jeux sexuels. Et j’adore faire jouir Chloé.Je suis rentrée chez moi plus tôt que prévu, fatiguée de ma nuit de service.Je suis seule et m’ennuie un peu quand l’idée me vient de chercher des témoignages sur celles et ceux qui jouent aux mêmes jeux que nous.Je découvre un forum. Et surtout je découvre un homme qui parle de ce genre de relation. Il est marié et sa femme et lui sont des adeptes de ces jeux.Je suis les réponses qu’il donne aux uns et aux autres sur le forum et c’est une révélation.Je n’ai rien compris au rôle de « maitresse ».D’autres lectures de textes et autres témoignages et leçons plus tard, je comprends mieux cette façon de vivre. Presque un mode de vie pour certains.Ce que je retire de mes lectures est très simple.Quand on a la chance de vivre avec une soumise. Il faut en profiter.Ce que je ne fais pas. Bien sûr, d’une certaine manière, je jouis de nos rapports. Mais ma préoccupation première reste de satisfaire Chloé.Et apparemment, je me trompe.Le ou la soumise jouit de l’être. Le maitre ou la maitresse doit faire de même et jouir d’avoir quelqu’un pour le satisfaire.Jusqu’ici c’est de rendre heureuse Chloé dont j’avais envie.L’exciter et lui donner du plaisir étaient ma priorité. Même si j’en retirais toutes les satisfactions qui en découlaient.Pourtant… Les témoignages de celles et ceux qui pratiquent, expliquent le contraire.Mon plaisir doit être ma seule préoccupation. Une véritable soumise s’en rendra compte et s’épanouira beaucoup plus en le satisfaisant. Je suis restée dans des récits de soumission dite « soft ». Le sado masochisme est une toute autre affaire, qui ne m’intéresse absolument pas.Il me reste une petite chose à vérifier…Patrick est étonné par ma question. Après toutes ces années il est surpris que je ne comprenne que maintenant. Il insiste toutefois sur le fait qu’une balance doit exister. Les deux doivent retirer du bénéfice de cette relation. Mais oui, le plus souvent il se servait de moi sans se préoccuper de mon plaisir. Et moi je jouissais de lui être soumise.C’est d’être sa petite salope et de lui obéir qui m’excitait autant dit-il. Mais ça, je l’avais compris.Lui, la plupart du temps, ne s’occupait qu’à savourer le plaisir de faire ce qu’il voulait de moi. Jouissant pleinement de ce que je lui faisais. Ou de ce qu’il me faisait faire. Sans se préoccuper de ce que je ressentais. Et il ajoute en riant…« Tu verras c’est vraiment le top et n’hésite pas à innover et à pousser Chloé plus loin ».Chloé est rentrée et je n’ai pas de bisou, signe chez elle de préoccupation, d’agacement, d’énervement ou de mauvaise journée.- J’suis claquée et j’file sous la douche…Mon analyse est bonne… Mais je tiens à clarifier mes doutes sur nos rôles respectifs.Et c’est le bon moment. Ma compagne est très loin de son envie de jouer les soumises. Autant en profiter quitte à lui expliquer mes raisons si ma tentative part en sucette.- Moi aussi je suis épuisée… J’ai passé la nuit à bosser et ma journée debout à aller et venir. Je ne sens plus mes pieds.- Ouais ben en parlant d’pieds, t’adores peut être ton taf mais tu devrais le lever un peu le pied des fois… Si tu veux après on se couche et on s’fait un DVD.J’ai volé l’idée sur ce forum. Je n’ai pas mal aux pieds, mais c’est parait-il une façon de se servir de la soumission de l’autre. C’est avilissant et humiliant pour l’un de lécher les pieds de l’autre. L’expression « être à ses pieds » prend tout son sens donc…- J’aimerai un massage… Tu vas me masser les pieds s’il te plait. Viens là !Chloé reste un instant à me regarder puis s’avance sans pouvoir cacher un air un brin renfrogné. – Je n’ai jamais massé de pieds moi… Mais bon, tu me diras si ça te fait du bien.Elle est agenouillée contre le canapé où je suis allongée, me regardant sans trop güvenilir bahis savoir que faire. Je lui tends mon pied droit, écartant un peu les jambes pour me mettre à l’aise. D’où elle se tient, elle peut voir mon entre-jambes et le string rouge en nylon transparent que je porte.Mais elle ne regarde que mon pied, et fini par le prendre, l’attirant vers elle et m’écartant un peu plus les jambes.- Tu m’dis si je m’y prends bien ma chérie…- Ou ma belle… Je te dis…C’est agréable sans plus. Ses mains enveloppent mon pied et le caresse doucement. Chloé me racontant sa « foutue journée de merde » en s’occupant de me masser.Elle est adorable et n’a rien compris à la situation. Elle fait passer sa chérie avant elle et lui fait un massage des pieds pour lui faire plaisir. Point final.C’est à moi de l’éveiller à ce que je cherche à faire.Parler un plus sèchement d’abord, d’une voix un peu plus autoritaire et sans fioritures.Ensuite accentuer mon autorité, être plus crue aussi dans mes mots. Jusqu’à ce qu’elle se rende compte. Je lui tends l’autre pied, tout en lui disant qu’elle masse très bien. – C’est bon mais j’aimerai plus fort… Et les orteils aussi. Chaque orteil avec tes doigts…- Dac ! Et si j’fais ça bien tu me dis et j’change de taf…- Applique-toi ! Et dit-moi ce que ça te fait de me masser les pieds.Elle a une hésitation et ses doigts massent mes orteils. C’est vraiment agréable.- Tu sais tant que tu aimes ce que j’fais… Mais c’est rigolo et ça m’détend de te masser. J’vais te masser les deux pieds en même temps. Donne l’autre…- C’est très bon oui. Continue…Elle regarde ses mains sur moi, s’applique en disant qu’elle aimerait bien que je le lui fasse après. Brusquement elle me chatouille les plantes de pieds et mon mouvement brusque la fait rire. Arrête je déteste ça !- Je sais ma chérie… C’était trop tentant !Elle masse orteil par orteil des doigts de ses deux mains, expliquant que c’est marrant et plutôt agréable à faire. Elle est devenue plus appliquée et semble aimer me masser.- Déshabille-toi et continue ton massage…Elle lève les yeux vers moi et reste un instant sans un mot mais sans cesser le mouvement de ses doigts. Puis elle a un de ses sourires timides qui me font fondre.- Tu veux un autre genre de massage toi non…Maintenant je dois la mettre face à la situation. Elle va comprendre qu’elle masse les pieds de sa « maitresse » comme une bonne petite soumise obéissante. Et je sais comment la réveiller.- Non juste mes pieds. Tu continues mais je te veux nue. Dépêche-toi et reprends ton massage. C’est très bon. Allez !Nouveau sourire timide quand elle me lâche et se relève en disant « Tes désirs sont des ordres ». Elle fait passer sa robe par-dessus sa tête et ses mains passent dans son dos pour dégrafer son soutien-gorge. Ses seins libérés en jaillissent presque et je sens une petite chaleur me prendre le ventre. Puis ses mains glissent sur ses hanches et descendent une jolie culotte noire. Jambes qui se lèvent tour à tour et culotte sur le parquet avec le reste de ses vêtements.Elle reprend sa position agenouillée en lâchant un « Voilà madame » ironique. Mais la timidité est toujours présente dans le sourire. Elle n’y est pas encore mais elle se pose des questions.- Tu me fais du bien et j’aime te voir nue… Continue !Chloé reprend mes pieds sans un mot. Et un silence s’installe…Elle ne sait plus vraiment comment réagir. Je ne dis « à poil que quand elle est ma salope » mais là j’ai dit « nue ». J’ai demandé sans ordonner, le ton employé n’était pas autoritaire. C’est un jeu où il y a des règles, des codes…Elle doit se demander ce que je veux vraiment. Elle était prête à me donner du plaisir en me caressant. Je veux qu’elle me masse nue mais… Juste les pieds.- En tous cas j’aime bien le faire…C’est une tentative pour que j’en dise plus. Et pour briser le silence un peu étrange qui s’est installé.- Tu masses très bien. J’aime beaucoup… Avec tes seins ça doit être très bon…Pas d’ordre. Pas de mots crus. Pas de « salope ou petite pute ».Une simple demande. Une très étrange demande mais rien de plus. Elle répond sans me regarder.- Avec mes seins… Comment çà avec mes seins ? Jamais fait avec mes mains alors… Tu veux quoi ?- Tu places mon pied entre tes seins et tu les resserres. Et tu bouges le torse pour les masser. Puis l’autre pied… Et pourquoi pas les deux entre tes seins ensuite. Je sais que tu ne l’as jamais fait. Comme avec un sexe d’homme en fait. Oui je sais que tu ne l’as jamais fait non plus… Allez s’il te plait…Voir mes pieds entre ses seins superbes est du coup, très excitant. Et ce qu’elle me fait aussi. Elle reste les yeux baissés et s’occupe de moi un long moment. Regarder ses seins qu’elle écrase l’un contre türkçe bahis l’autre pour masser mes pieds m’excite vraiment beaucoup maintenant. Je me sens mouiller.Elle me demande doucement si j’aime et je lui réponds que j’adore. Puis je glisse mes mains sous mes fesses et descend mon string que je laisse sur mes chevilles. Elle ne pourra pas s’empêcher de regarder. Il est trempé.Ce n’était pas prévu du tout mais c’est parfait. Un string transparent trempé la rend folle.C’est d’une toute petite voix voilée qu’elle finit par me parler à nouveau.- En tous cas il a l’air de te plaire mon massage…J’attends un peu avant de répondre. Écartant mes cuisses au mieux, les pieds emprisonnés par sa poitrine mais je le fais lentement pour ne pas lui faire mal.- A quoi tu vois ça ma belle ?Un temps. De nouveau elle répond presque à voix basse.- Ton string…- Qu’est-ce qu’il a mon string ?Ses yeux dans les miens mais elle parait si timide que j’ai envie de tout arrêter pour l’embrasser.- Il est tout mouillé…- Et à quoi d’autre tu vois que ça me plait…Toi… – Quoi moi ?- Tu es mouillée…- Qu’est-ce qui est mouillé ?- Ta chatte… Tu coules même maintenant… Tu veux ?Je m’étire longuement. Pas pour jouer un jeu mais parce que j’en ai très envie. Et je vais faire exactement ce que j’ai envie sans m’occuper d’elle. Évidemment j’aimerai qu’elle me mange mais j’ai tout le temps.- Qu’est-ce que je veux ma belle ?- Que je te lèche… J’en ai envie tu sais moi aussi…Je me dégage doucement de la douce prison de ses seins et elle me laisse faire. Et mes jambes s’ouvrent complètement. Je sens que je coule, elle a une très bonne vue ma soumise. – Oui tu vas me lécher ma belle… Mais les pieds ! Je veux ta langue sur mes pieds, sur mes orteils… J’ai vraiment envie.Elle est immobile, j’ai les yeux fermés mais je suppose qu’elle avait les siens braqués sur mon sexe ouvert par l’envie de plaisir. Je résiste à l’envie de d’ouvrir les yeux. Le temps semble long avant qu’enfin elle lâche un « d’accord si c’est ça que tu veux » si bas que je l’entends à peine. Et sa bouche est sur moi… Je sens une main sur mon pied gauche et ses lèvres et sa langue qui me caressent.Pour être sûre… Mais seulement pour qu’il n’y ait plus le moindre doute, parce que c’est très agréable de soumettre sans répéter sans cesse des « salopes et autres petites putes » je me laisse aller dans un souffle.- Lèche et suce petite salope ! Lèche-moi bien. Applique-toi… Et suce mes orteils… Un par un… Tu es une salope très obéissante… Encore ta bouche…Et je me laisse aller au plaisir de ses caresses tout en parlant. Je n’ai jamais eu d’orgasme alors qu’on me léchait les pieds même si Patrick le faisait de temps en temps… Pourquoi ne pas essayer… Peut-être que… Chloé ne dit plus rien, la bouche occupée à me satisfaire.Le temps passe et je me fiche de savoir ce qu’elle éprouve. Moi j’aime…Parler et lui dire ce que je ressens où ce que je veux pendant qu’elle suce mes doigts de pieds est très excitant. Et je me sens proche de l’orgasme.- Tu es une adorable salope… Tu m’excites… Ce qui m’excite le plus s’est de me concentre sur moi. Tu n’es là que pour moi. Pour mon plaisir… Tu comprends mon adorable salope… Regarde ma chatte en me léchant ma belle… Je mouille ? Dit le que je mouille… Tu me fais mouiller ma belle… Et toi ? Tu mouilles ma chérie ? Tu peux les mordiller… Tu me lécheras les pieds souvent maintenant et je te le ferai aussi… Si tu es si obéissante… Ça m’excite que tu me lèches tu sais…Parler m’excite de plus en plus et ses réponses surtout sont preuves qu’elle est très excitée. Elle dit qu’elle mouille elle aussi, qu’elle a envie de ma chatte, de me la bouffer. Dit qu’elle aime sucer et lécher mes pieds comme une salope soumise.Elle insiste plusieurs fois sur le mot soumise sans que je le lui demande. L’un de mes pieds joue avec son visage tandis qu’elle lèche l’autre. Caressant ses joues, son front, passant dans ses cheveux, doucement… Les laissant glisser sur ma peau.- Ta langue… Entre les orteils… Lèche bien ma petite soumise ! Tu vas me faire jouir ma belle. Tu aimes m’obéir ? Dit le moi s’il te plait… Dit-moi que m’obéir te fais mouiller… Que ta petite chatte aime m’obéir…Chloé, cesse ses caresses buccales et respiration hachée me répond. Elle dit qu’elle est trempée de me lécher, que sucer mes pieds l’excite, que voir ma chatte aussi mouillée la rend folle, qu’elle la boufferait si je le lui demandais. Elle dit qu’elle aimerait jouir, qu’elle aimerait que je l’autorise à jouir, qu’elle m’obéira et fera tout ce que je veux si je la laisse jouir. Qu’elle aime m’obéir, qu’elle est ma salope et qu’elle adore l’être. Que je peux lui demander n’importe quoi, qu’elle le fera…Chloé fixe ses beaux yeux güvenilir bahis siteleri dans les miens quand je le lui demande. Je veux qu’elle ne me quitte pas des yeux. Je veux qu’elle me regarde jouir pendant qu’elle me répète tout ce qu’elle vient de dire.Et je jouis en l’écoutant recommencer à avouer ce qu’elle éprouve. J’ai jouis sans que mes doigts ne me touchent. Ce sont ses mots qui m’ont excitée. Bien plus que ses caresses même si elles j’ai vraiment beaucoup aimé.Maintenant je me caresse doucement tandis qu’elle suce mes orteils. Elle dit qu’elle aime que je la regarde. Me redemande une nouvelle fois de la laisser jouir, dit qu’elle m’obéira en tout.Mes doigts titillent mon clitoris, le quittent pour ouvrir mon sexe trempé. – Dit-moi si ça t’excite ce que tu vois ! Chloé dit que je coule encore, que mon petit trou est plein de mouille. Demande si elle peut le lécher… Qu’elle a envie de coller sa bouche sur moi, de tout prendre avec sa langue.- Va sur mes pieds ma belle… Ta chatte sur mes pieds… Sers-toi de mes pieds pour te faire jouir… J’ai envie de mes pieds sur ta chatte, mes doigts de pieds dans ta chatte… Fais-le !Chloé se lève et m’enjambe pour s’agenouiller sur mes pieds. Et aussitôt se frotte sur eux, ondulant du bassin. Ses seins bougent dans le mouvement et je me pénètre en les regardant.- Doucement ma chérie… Ne te blesse pas… Je veux tous mes doigts mouillés. Tu pourras jouir quand tous mes orteils seront mouillés de toi…C’est une vraie découverte pour elle comme pour moi. C’est très excitant de voir mes orteils disparaitre dans un sexe de femme. Chloé soupire très fort en se mordant les lèvres et je l’envie aussitôt. Je le ferai ce soir même. Ses pieds seront mes jouets.- Sur ton petit trou aussi ma chérie… Je veux le sentir… Oui comme ça… Tu aimes ?Elle murmure que oui… Qu’elle n’en peut plus… Que je la laisse jouir…- Regarde-moi… Dans les yeux ma belle. Tu vas jouir en même temps que moi… Ne regarde pas ma chatte, salope ! Mes yeux ! Tu ne me quittes pas des yeux ! Tu es prête…L’orgasme la fait crier mais elle ne ferme qu’un instant les yeux avant de me fixer à nouveau. J’ai jouis sans un cri, trois de mes orteils du pied gauche dans le sexe de Chloé, et le gros orteil de l’autre pied sur son anus. Mes pieds sont trempés.Chloé me dit qu’elle n’a pas envie de s’arrêter. Elle bouge à peine, ses yeux dans les miens.- Je veux continuer… J’en veux encore…- Non ! Tu demandes ma belle. Demande gentiment !- Laisse-moi encore jouir Jul s’il te plait.- Maitresse Jul !J’ai un peu de mal mais reste sérieuse en le disant. C’est d’un ridicule…Mais quand Chloé le dit, ce n’est pas ridicule. Et elle le dit ses yeux noirs dans les miens le plus sérieusement du monde. Surprise je lui dis de le répéter.- Maitresse Juliette… Laissez-moi jouir s’il vous plait.J’en reste bouche bée… C’est Juliette et elle m’a vouvoyée.- Tu peux jouir tant que tu veux…Elle s’est laissée allée deux autres fois avant de se pencher et de s’allonger sur moi. Visage dans mon cou elle souffle en soupirant.- Tu me fais faire n’importe quoi ma Jul…Je laisse passer un moment avant de répondre mais je dois lui préciser un point qui me chiffonne.- Et dire n’importe quoi surtout ! Ne m’appelle plus jamais maitresse et ne me vouvoies plus… C’est… Je ne veux pas !- J’aime bien…- Pas moi Chloé !- Ca m’excite tu sais… Jul ça ne va pas !Je ne sais que répondre et elle a l’air de ne pas plaisanter.- Alors Juliette… File prendre ta douche ! Ce soir je ferai la même chose pour toi… Tu verras c’est très… Tu verras !Elle se redresse et me fixe un temps avant de m’embrasser.- C’est vrai ? Tu seras ma soumise ? – Non ! Je le ferai comme quelque chose de très sexy, je le ferai pour te donner du plaisir. Tu pourras te venger quand Patrick sera là mais seules… Tu es la soumise de nous deux. Je ne serai plus jamais ta soumise… Tu es la mienne !Elle se recolle à moi et se serre en soupirant.- Tu m’excites quand tu es soumise mais je comprends… Il ne peut y en avoir qu’une.- Tu n’es pas obligée de me décapiter à coups de sabre non plus…Il lui faut quelques secondes avant de comprendre et elle me mord doucement la nuque en ricanant.- Mac Jul du clan des Mac Juliette… T’es conne des fois !Nous n’arrivons plus nous arrêter de rire et quand l’une se calme, l’autre la chatouille. Les larmes aux yeux, Chloé répète inlassablement son « Mac Juliette » et nous repartons dans un incoercible fou rire.Nous sommes un peu calmées… Quelques soubresauts amusés… Chloé me susurre a envie de rester comme çà, mais qu’elle va se doucher…- Lèche-moi avant… Écarte-moi et lèche-moi… Fais-moi jouir salope !Chloé a la bouche sur moi depuis peu mais elle s’interrompt, remplaçant ses lèvres par un doigt.- Tu sais… Dès que tu me parles comme çà… Dès que je comprends… Je mouille ! C’est dingue… Et j’ai compris que tu vas bien en profiter de ta salope… Tu me rends dingue Jul !- Juliette ! Mon petit trou aussi… Ton doigt vite ! – Oui Juliette…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir